Bien vieillir : L’approche holistique des cosmétiques

Bien vieillir 01

Bien vieillir : L’approche holistique des cosmétiques

700 400 Béatrice ANTHOUARD

Comment bien vieillir à l’heure où certains scientifiques prédisent que l’homme pourrait atteindre l’immortalité d’ici 200 ans. La beauté est une notion à la fois subjective et universelle. L’utilisation de produit cosmétique contribue à la révélation de notre beauté.

 

bien vieillir

 

1-  Vieillir : Est-ce mal ?

« Vieillir c’est dans la tête », entendrez-vous ! Mais rattrapés, par la réalité nous sommes bien obligés de consentir que la qualité de notre peau change.

Apparition de rides, des tâches, une peau moins ferme, l’ovale du visage qui se déforme, les traits tirés, les yeux cernés, le teint est terne…tableau peu réjouissant !

Et les médias, les marques qui nous assomment avec de « l’anti » : anti-âge, anti-rides, anti tâches…

Regardons ces marques du temps autrement. Non pas comme des défauts mais comme les trésors de notre vécu.  Ils racontent notre histoire. Ils sont le reflet de ce que nous sommes.

Et si notre bien être intérieur nous permettez d’être juste éclatante ?

Décidons de comment bien vieillir !

“Better ageing than anti ageing” voilà un slogan, mesdames et messieurs du marketing !

 

2-  Comment bien vieillir ?

Bien vieillir, c’est s’assumer empli d’énergie positive ! Se faire plaisir, c’est rajeunir !

Pas si simple dans ce monde de brute ! Nous sommes exposés à de nombreuses influences extérieures que l’on appelle l’exposome. Ce terme regroupe l’alimentation, l’activité physique, la qualité/quantité de sommeil, l’exposition UV, à la pollution, au stress, le tabac…

Ces éléments viennent perturber notre équilibre, notre sante et donc la qualité de notre peau.

Prendre un moment à soi en pleine conscience tous les jours est essentiel pour retrouver l’énergie, le bien être.

Le « silver power » ne croit plus aux « sur promesses ». Il est à la recherche de soins émotionnels le libérant d’une peau terne et fatiguée, révélant l’éclat de sa peau.

 

3-  La réponse en cosmétique

Les cosmétiques ne sont pas que de simples cosmétiques. Leur utilisation va au-delà du simple bénéfice cutané physiologique.

Envisager les cosmétiques comme des générateurs d’émotions, l’opportunité de vivre une expérience nouvelle personnelle est réjouissant.

Du visuel, de la sensorialité, du plaisir, de la surprise…du bonheur dans un flacon !

Comment atteindre un nirvana sensoriel ?

  • Construire des formules autour d’ingrédients éco responsables respectueux de notre environnement, de la physiologie et du microbiote cutané. Des compositions optimisées contenant juste l’essentiel. C’est tout le concept de la « Slow Cosmetic » qui voit le jour.
  • Travailler des textures personnalisées toujours plus différenciantes, surprenantes…génératrices de plaisir et d’émotions. C’est le travail de formulateurs audacieux !
  • Ne pas construire des allégations sur de « l’anti » mais sur des promesses positives. Nous commençons à observer que les allégations « anti rides » se font plus discrètes aux profils de revendications autour de la texture, de la luminosité et l’uniformité du teint.

Le pouvoir est dans les mains des consommateurs qui deviennent des influenceurs volatiles. Le pouvoir n’est plus dans les marques ou dans l’industrie.

Nous nous devons d’inventer l’ère de nouvelles expériences à la recherche de la personnalisation.

Pour une approche personnalisée de vos produits qui vous aidera à bien vieillir, consultez cet article >>

Laisser une réponse