Formulateur cosmétique : Le sommes-nous ou le devient-on ?

formulateur

Formulateur cosmétique : Le sommes-nous ou le devient-on ?

700 400 Béatrice ANTHOUARD

Formulateur ? Quel est ce métier méconnu du grand public et pourtant essentiel à la vie quotidienne. A l’origine de nombreux produits courants… c’est le formulateur en cosmétique qui nous intéresse ici.

formulateur

La cosmétique : domaine de rêve qui occupe déjà très tôt l’esprit des petites filles. Je vole en douce le gloss de maman en reproduisant impeccablement la gestuelle tant observée !

1-     Le mystère de la formulation !

Qui se cachent derrière ces produits de rêve ? Qui en est à l’origine ? Une équipe de formulateurs et très souvent de formulatrices.

On n’est pas formulateur dans son coin : on bénéficie de la synergie d’une équipe, de l’ouverture vers d’autres domaines…enrichi par la transmission et le partage d’expérience.

Ce mystère que nous aimons cultiver, c’est le propre des laboratoires de formulation. Chaque formulateur à sa signature : ses astuces, ses combinaisons fétiches, ses matières favorites.

Ce métier multidisciplinaire fait de connaissances scientifiques, de bon sens, d’audace, de créativité, de rigueur est complet.

Humble face aux caprices de la formulation et aux tentatives d’explication bancales. Les voies de la formulation sont souvent impénétrables

2-     Formulateur : accrochez-vous !

Osons dire non !

Un métier de plus en plus difficile. A la recherche d’innovation permanente, au renouvellement des textures, la multiplicité des matières premières, des briefs de plus en plus complexes regroupant de lourdes contraintes : tarifaires, toxicologiques, réglementaires, sans toutes les matières premières qui nous rendaient la formulation si facile.

Il nous est demandé d’être « force de proposition », de surprendre par des effets « Waouh » alors que les temps de développement se raccourcissent à la mesure de l’allongement des Black List.

Nombreux seront ceux qui font un petit tour et puis s’en vont vers d’autres activités !

3-     La maitrise de l’art !

Pousser par l’envie de faire mieux, de se dépasser, d’inventer.

Porter par l’envie de provoquer bien-être, rêve, et plaisir.

→ On acquière au fil des années des réflexes, de la facilité, de la souplesse, des connaissances permettant d’explorer des domaines moins maitrisés…on progresse !