Le sensoriel d’un produit cosmétique : comment l’évaluer ?

sensoriel

Le sensoriel d’un produit cosmétique : comment l’évaluer ?

700 400 Béatrice ANTHOUARD

Un produit cosmétique répond à des caractéristiques sensorielles définies.

sensoriel

Le panel d’analyse sensorielle est un outil qui définit la cartographie sensorielle du produit.

Il permet le décryptage et l’évaluation utiles à différents services de l’industrie :

  • R&D pour orienter les essais de formulation en permettant d’identifier les points à améliorer
  • Contrôle qualité pour valider la production de vrac en routine ou valider un changement de process/MP- Il permet d’identifier les écarts vs témoin.
  • Commercialisation et marketing pour se positionner face à la concurrence et comprendre les choix et préférences, savoir parler du produit.

L’analyse sensorielle obéit à de multiples normes AFNOR dont V09-105 qui se propose de maitriser les conditions environnementales :

  • Réaliser des séances dans des conditions standardisées
  • Répéter les séances dans les conditions similaires
  • Eviter l’effet « réponse de groupe »
  • Maitriser la température
  • Anonymat des produits
  • Ordre de présentation
  • Ne pas fumer, se parfumer avant la séance

 

1-    Le panel : varié, formé et motivé !

 

  • La sélection des personnes est essentielle. Les formulateurs sont des évaluateurs de choix car cette évaluation fait partie intégrante de leur métier. Intégrer le panel leur permet de standardiser leur gestuelle et aiguiser leur perception.

Toutefois, il est aussi pertinent d’intégrer des personnes non initiées d’univers différents.  L’évaluation néophyte est essentielle car est souvent le reflet de l’utilisateur lambda.

  • Savoir décrypter et identifier sensoriellement un produit cosmétique, cela s’apprend.

Après l’étape de formation, un réentrainement annuel est primordial afin de corriger des dérives anormales de certains évaluateurs sur certains descripteurs.

  • Les séances régulières programmées demandent de l’assiduité. 45 min d’évaluation tous les 15 jours au cours desquelles 2 à 3 produits sont évalués

Le panel sera ainsi discriminant, répétable, reproductible et homogène. Il suit une méthodologie précise permettant de standardiser le test et où l’unique variance est la peau de l’utilisateur.

20 personnes au minimum sont nécessaires pour obtenir des résultats fiables.

 

2-    Des descripteurs adaptés

 

Un descripteur est un terme décrivant une et une seule caractéristique sensorielle.

Pour chacun d’eux, une définition comprenant leur protocole d’évaluation et leurs bornes est établie.

Ils doivent être adaptés à chaque typologie de galéniques : non rincé, rincé, pâteux et solide.

Ils permettent de décrire un produit avec un minimum de mots et un maximum d’efficacité.

Il est ainsi possible d’obtenir une carte d’identité précise, reproductible et compréhensible par tous.

 

3-    Des bornes définies

Chaque descripteur évalué sera noté sur une échelle de 1 à 10 par chaque évaluateur.

Afin de pouvoir attribuer une note, l’évaluateur a besoin de connaitre le descripteur pour la note 0 et le descripteur pour la note 10.

Pour faciliter l’évaluation, il est souhaitable de fournir également une borne médiane.

Les bornes sont des formulations types caractérisant au mieux le descripteur en question.

 

4-    Exploitation des résultats

 

Les résultats de chacun sont ensuite saisis, traités et restitués sous la forme d’un diagramme comme ci-dessous le diagramme de KIVIAT ou en radar, toile d’araignée…

sensoriel

Ne reste plus qu’à analyser les résultats pour un déduire une conformité ou des actions correctives ! mais cela est un autre sujet….

Bons tests à tous !